RETOUR AU SOMMAIRE

RETOUR A "ARTICLES"

 

Lors du précédent article, nous nous sommes attachés à la première aventure de Dr Justice parue dans le PIF Gadget N°/69. Nous nous sommes mis à la place du lecteur qui découvre ce héros et peut-être l’art martial pratiqué par ce dernier, le JUDO.
A la lecture de cette première histoire, nous avons constaté que cet art s’apparente davantage au JU-JITSU…

La première apparition du Dr Justice

Au cours des publications qui suivent, les techniques ne changent guère. Ce sont essentiellement des atémi qui permettent au Doc de se débarrasser de son adversaire. Ce n’est qu’à partir du PIF gadget N°/104 pour l’histoire « La Corne d’Or » (6ème parution) que l’on peut trouver une demi-page d’un véritable enchainement de JUDO. Dr Justice utilise un SUMI-GAESHI, ce qui nous permet de savourer le talent de Marcello au travers de 3 magnifiques dessins. Cela marque donc le début de ces fameux enchainements savamment dessinés que nous découvrirons tout au long des futurs PIF.

La première véritable technique de JUDO

Ainsi donc, il aura fallu attendre la sixième aventure pour vraiment aborder le pur JUDO. Les atémi et autres manchettes seront toujours utilisés par le héros, mais on constate une volonté du scénariste de s’impliquer davantage dans les précisions techniques. On sent que Jean Ollivier a commencé à se documenter sérieusement et introduit des noms réels de techniques de JUDO. L’histoire suivante confirme cet engagement avec également une demi-page consacrée à une projection, YOKO-WAKARE. Ceci permettra au dessinateur Marcello d’exprimer totalement son talent et son souci du détail.

Du pur JUDO

Ne m’y connaissant guère en JUDO, je ne pourrais dire si les dessins décrivent réellement la technique annoncée, mais l’effet visuel est vraiment superbe et efficace. Est-ce que l’auteur a senti que Dr Justice devenait un héros incontournable de PIF et qu’il pouvait dorénavant travailler davantage les détails ? C’est ce que l’on peut supposer. Le succès est là, le personnage a pris ses marques…

Cette fois, une pleine page de combat du PIF N°/116

Toujours dans ce numéro 116 de PIF, l'histoire nous entraine dans la compétition sportive de JUDO, et l'on apprend que Benjamin Justice est aussi arbitre international. Sans doute une autre manière d'intéresser le jeune public à cette pratique et de susciter peut-être de futures vocations.

Arbitrage officiel d'une compétition internationnale par le Doc

Toutes les aventures suivantes auront le même schéma avec la présence de ces projections typiques du JUDO. L’affirmation d’un Benjamin judoka haut-gradé est de plus en plus forte. A noter au passage que le PIF N°/131 réattribue son 6ème dan au doc.

Dr Justice redevient 6ème dan

Cette aventure parue dans le PIF N°/131 est d'ailleurs particulière, pour ne pas dire exceptionnelle, à plus d'un titre... Mais celà n'est pas le sujet du jour et fera certainement l'objet d'un article.

On peut encore noter quelques erreurs... du style Hiamura au lieu de Hiamuri, et surtout des invraisemblances sur le KODOKAN ou Jigoro Kano (mais est-ce si important ?). Mais la relation avec le JUDO va s’accentuer, surtout sur le plan graphique. Dr Justice nous dévoilera par la suite des talents dans d’autres arts de combat, et non des moindres qui nous amèneront beaucoup d’interrogations. Mais pour l’heure, on peut pleinement profiter de ces superbes techniques de combat.
MERCI JEAN OLLIVIER ET MERCI RAPHAËL MARCELLO

A SUIVRE