RETOUR AU SOMMAIRE

RETOUR A "ARTICLES"

 

Comme chacun le sait, on retrouve les histoires de Dr Justice dans PIF Gadget et uniquement dans cette revue (du moins en France). Il y a vraiment de quoi faire car on doit pouvoir dénombrer dans les 150 aventures,… je n’ai jamais fait le compte exact ! Benjamin Justice a aussi été édité dans les multiples déclinaisons de PIF,… Spécial, Poche, Aventures,etc… ou parutions Vaillant.
Il y a aussi les albums, mais là le choix est malheureusement très limité. Pourtant, quel bonheur de pouvoir tenir entre ses mains un véritable et robuste album à la couverture cartonnée et colorée. De toute façon, tous les albums sortis reprennent des histoires parues dans PIF gadget…

Donc, tout est dit, Dr Justice égale PIF et nul espoir de le retrouver ailleurs. Pas tout-à-fait,… car on peut dénicher un court récit de 3 pages, oui, oui, seulement 3 petites pages, mais complètement inédites.
J’imagine vos regards interloqués, l’œil suspicieux et interrogateur…
Où cela donc ? OK ! je vous le dis, mais c’est bien parce que c’est vous et que si vous êtes là c’est que…. BON ! J’ARRÊTE !!!!!!!
C’EST DANS LA REVUE HAGA…
C’est donc dans le numéro 14/15 de l'Automne 1974 qu’est apparu ce court récit inédit.

La couverture de la revue HAGA N°/14-15

En fait, il ne s’agit pas vraiment d’une aventure de Dr Justice mais on y retrouve Benjamin du début à la fin, et notre héros sert en quelque sorte de fil conducteur.
Cette petite aventure est une sorte d’hommage au dessinateur Marcello, à moins que ce ne soit un hommage du dessinateur à ses héros. En effet, on y retrouve, outre Benjamin Justice, Nick Silver pilote du pacifique, la princesse Loana, Rusty et son célèbre chien Rintintin, Monty de la police montée canadienne, le Cavalier Inconnu, John Parade patrouilleur de l’espace.
Que font donc tous ces personnages ensemble et quelles sont les raisons de leur rencontre ? Je vous laisse le découvrir dans les pages reproduites pour vous ci-dessous…

Malheureusement 3 petites pages, mais quel bonheur dy retrouver Dr Justice, dans cet univers surréaliste. Et puis la qualité des dessins de Marcello est au top. Alors même si ce n’est à proprement pas parlé une véritable histoire du Doc, on peut y retrouver une certaine émotion de voir notre héros sorti de sa planche en quelque sorte,… et si près de nous.